Les parcs et jardins

Les jerdins d' Agapanthe

Que vous soyez «simple» amateur ou passionné chevronné, je vous invite à venir découvrir mes jardins, situés à Grigneuseville près de Bosc le Hard.

Le premier a une vingtaine d’années et le second, de l’autre côté de la rue, a ouvert ses portes en juin dernier, mais ce que vous y verrez vous mènera à penser qu’ils sont là depuis toujours.

Souvent les mots « déroutant », « dépaysant » ou « magique » fleurissent de la bouche des visiteurs pour qualifier les lieux. Si ce sont ces mots qui vous viennent, n’hésitez pas à les réemployer car ils m’encouragent avec mon équipe à persévérer afin d’atteindre l’Émerveillement… le votre, le notre ! Renseignements :
Tél. 02.35.33.32.05. –  06 08 62 24 58
Site Internet : http://www.jardins-agapanthe.fr
E-mail : info@jardins-agapanthe.fr Les Jardins sont ouverts :
en Avril et Octobre : seulement le week end de 14 H à 18 H
de Mai à Septembre : Tous les jours sauf le Mercredi de 14 H à 19 H
Possibilité de Visites guidées pour les groupes sur rendez-vous.

-----------------------------------------------------------
Les jardins d' Angélique

Face au manoir, les allées déroulent un parcours romantique dans une ambiance toute britannique. Ce jardin dédié à une jeune Angélique offre une grande variété de roses anciennes et hydrangeas, de plantes vivaces d'arbres et arbustes. Renseignements :
Les Jardins d’Angélique
Route de Lyons
76520 Montmain (entre Rouen et Lyons la Forêt
Tel 02 35 79 08 12 Entre Rouen et Fleury-sur-Andelle, sur la route de Lyons-la-Forêt. Ouvert : du 10 avril à octobre tous les jours, de 10 h à 19 h (fermé le mardi à partir de juillet)

-----------------------------------------------------------
Les jerdins de Bellevue
 Parc de 6 hectares, face à la forêt d'Eawy, abritant plusieurs jardins de plantes vivaces traités par un thème,un arboretum.
Dans un magnifique site de 6 ha face à la forêt d'Eawy, plates-bandes, arbres et arbustes s'animent en toutes saisons et abritent notamment deux collections nationales : hellébores et méconopsis. Collection nationale des pavots bleus de l'Himalaya (Meconopsis) (mai-juillet) ; collection nationale d'Hellebores orientales (roses de Noël) (janvier à avril) et une belle collection d'Hydrangea (Hortensias) (août à octobre). Renseignements :
Martine Lemonnier
Jardins de Bellevue
76850 Beaumont-le-Hareng
Tél. 02 35 33 31 37 Ouvert tous les jours de 10 h à 18 h. Visite guidée tous les dimanches à 16 h, du 1er juin au 1er novembre sans supplément. Visite libre, visite guidée pour les groupes (min. 15 pers.) sur rendez-vous
-----------------------------------------------------------
Le jardin du Mesnil
Il suffit de flâner sur les longues bandes engazonnées entre les massifs d'arbres et arbustes pour être vite conquis par la beauté des lieux  
Jardin présentant une importante collection d’érables et d’hydrangeas, ainsi que des arbres et arbustes rares.
Très belles couleurs de mai à octobre. Nombreuses floraisons. Renseignements :
Philippe et Catherine QUESNEL
25 route du Mesnil
76680 Montérolier tél. 02.35.34.48.45.
http://www.jardin-du-mesnil.com/ De 14 à 18 h tous les vendredis et dimanches de début mai à fin octobre sauf les 2-4-9-11 septembre.
Possibilité de visites les autres jours en téléphonant au préalable ( 4 personnes minimum).  
-----------------------------------------------------------
Le jardin Plume

C'est un jardin de vagues. Le vent règle leur rythme et l'ampleur des creux, les floraisons en sont l'écume. Les plantes, uniquement herbacées, y cohabitent et se soutiennent pour mieux affronter le vent la pluie et le soleil parfois brûlant en été. Malgré la hauteur de certaines d'entre elles (près de 2 mètres), aucun tuteur n'est nécessaire pour les soutenir. Cette "prairie" un peu fantastique est composée de plantes vivaces stables : veronicastrum, sanguisorbas, thalictrum, catananches, oeillets des chartreux et de graminées souples, stipa calamagrostis, calamagrostis Karl Foerster, stipa barbata... quelques vagabondes complètent la scène : verbena hastata, orge à crinière...
La majorité des plantes se ressème spontanément, ce dont nous profitons chaque printemps pour garder à cet espace une éternelle jeunesse.

Renseignements :
Le jardin Plume
Sylvie et Patrick Quibel
76116 Auzouville-sur-Ry
Tél : 02 35 23 00 01
E-mail : contact@lejardinplume.com

-----------------------------------------------------------
Le Clos du Coudray

Ce jardin de 15000 m2, composé de plates-bandes à thèmes colorées, d’un jardin de dallage, de rocailles, d’une pergola, de bassins regroupe plus de 6000 espèces de plantes annuelles, bulbeuses, vivaces et d’arbustes originaires de zones tempérées du monde entier. Découvrez aussi le sentier exotique avec fougères, bambous, bananiers, canas, gunnera...

Renseignements :
Le Clos du Coudray
14 rue du parc floral
76850 Etaimpuis
Tél : 02 35 34 96 85
http://www.leclosducoudray.com Le Parc Floral est ouvert du 15 avril au 15 octobre
Tous les jours de 13h00 à 19h00 (fermeture de la billeterie à 18h00)
Entrée interdite aux animaux domestiques. Accès gratuit à la jardinerie.

Du 16 octobre au 14 avril, seule la jardinerie est ouverte de 10h00 à 16h00, du lundi au jeudi.
Fermeture annuelle du 15 décembre au 15 janvier.

-----------------------------------------------------------
La Roseraie

La roseraie a été créée dans le but de retrouver, préserver et faire redécouvrir les roses d’origine Normande. En effet, depuis l’élan donné par Joséphine, l’épouse de Bonaparte, la passion des roses s’est emparée de la Normandie où plus de 60 horticulteurs et amateurs ont créé plus de 600 roses. Soixante-dix de ces roses anciennes ont pu être retrouvées. Cette roseraie, conservatoire de ce patrimoine horticole normand, comprend aussi des roses dont le nom évoque la Normandie comme les roses ‘Thérèse de Lisieux’, ‘Robert le Diable’ et ‘Rêve de Deauville’. Une troisième partie retrace l’histoire et l’évolution des roses cultivées, des plus anciennes aux plus récentes. Au total la roseraie comporte un peu plus de 200 variétés de roses et plus de 500 rosiers.

Renseignements : Daniel Lemonnier :
Tél. : +33 (0) 6 84 54 97 35
Courriel : rosesdenormandie@wanadoo.fr
Site Internet : http://perso.wanadoo.fr/rosesdenormandie/

 
 

 

ancvtourisme et handicap

gîte de francebienvenue à la ferme

 

Le circuit "Promenade au Pays d'Emma Bovary" permet depuis 15 ans de parcourir le Pays entre Seine et Bray de manière ludique et de découvrir les paysages et lieux évocateurs du roman de Gustave Flaubert.
Les communautés de Communes du Moulin d'Ecalles, du Plateau de Martainville et le Syndicat Mixte du Pays entre Seine et Bray, avec l'appui technique de l'Office de Tourisme des trois Vallées, travaillent depuis bientôt 2 ans à sa rénovation afin de changer les mobiliers vieillissant et de revisiter la conception graphique de l'ensemble des panneaux. Le circuit sera totalement changé pour le printemps prochain.
Découvrez en avant première les nouveaux panneaux et le buste d'"Emma Bovary" réalisé à cette occasion par le sculpteur Jean-Marc de Pas....

 
 
Nos parcours aventure, accessibles à tous sont situés dans un magnifique espace forestier à Préaux, à seulement 10 minutes de Rouen. L'idéal pour se dépayser et passer un bon moment en plein air.
Découvrez les frissons des parcours acrobatiques forestiers pour un plaisir 100% aventure.
7 parcours, plus de 135 agrès !
 

La collection compte environ 6000 céramiques, allant du simple carreau aux grands bustes monumentaux, et dont les deux tiers sont d'origine rouennaise ce qui installe le musée dans une vocation monographique.

L'histoire du musée se confond avec celle de son fondateur, premier historien de la faïence de Rouen, André Pottier (1799-1867). Issu d'une famille liée à la faïence, il s'intéressa précocement à la faïence à une époque où le goût des amateurs allait vers la porcelaine et la collectionna avec passion. La municipalité de Rouen fit l'acquisition de sa collection, environ 1100 pièces et le premier musée de la Céramique installé dans une galerie de l'ancien couvent Sainte-Marie (aujourd'hui musée des Antiquités de Rouen) fut inauguré en 1864. La collection fut disposée par Pottier lui-même, qui en fut le premier conservateur. Il disparut peu après sans avoir eu le temps de rédiger l'histoire de la faïence et des faïenciers de Rouen. Ses notes furent mises en forme par ses disciples et amis, dans un ouvrage posthume publié en 1870 : l'Histoire de la faïence de Rouen, qui demeure la référence incontournable sur le sujet. Le musée s'enrichit de la collection de l'abbé Colas en 1868. Les célèbres Sphères de Pierre Chapelle entrèrent au musée en 1873. La collection fut transférée au nouveau musée des Beaux-Arts en février 1888 et dès 1930, on pensa à l'établissement d'un musée de la Céramique distinct. Le musée présente actuellement 900 pièces sur les 5000 que compte environ la collection.

 
 

Nos liens

 
 

 


Free Dreamweaver template created with Adobe Dreamweaver