Les randonnées pédestres

RY - BLAINVILLE CREVON

Dist. à plat:14.5Km Durée estimée :04:30 Hrs

Départ randonnée : Parking du cimetière de Ry (Seine-maritime 76)
Depuis le parking, vous partez sur la piste jusqu'à Saint-Arnoult
De là, vous entamez une boucle sur des pistes et des petites routes le long des champs.
Cette boucle passe par le village de Blainville-Crevon.
De retour à Saint-Arnoult, vous reprenez le même chemin qu'à l'aller pour rejoindre votre point de départ.
 
-----------------------------------------------------------
AUZOUVILLE SUR RY

Dist. à plat:12.9Km Durée estimée :03:30 Hrs

Départ randonnée : Parking du cimetière à Auzouville-sur-Ry ( Seine-Maritime 76)
Depuis le parking, vous partez au Nord sur une piste à travers champs en empruntant le GRP des Forêts de Haute-Normandie.
Au premier embranchement, vous prendrez à gauche en direction de Martainville-Epreville que vous traverserez.
La boucle s'oriente alors à l'Est pour atteindre le village de Ry.
Vous poursuivez le long du GRP des Forêts de Haute-Normandie jusqu'au lieux-dit Le Mont Ecaché.
De là, vous quitter le GRP pour revenir à votre point de départ en suivante de petites routes.
 
   
-----------------------------------------------------------
CROISY SUR ANDELLE
 Dist. à plat:10.6Km Durée estimée :03:00 Hrs
Départ randonnée : Croisy sur Andelle. Stationnement sur grand parking à l'entrée du village et à proximité du rond point
Randonée permettant au départ de suivre la jolie vallée de l'Andelle en utilisant la voie verte (herbe), puis chemins en très bon état, un peu de routes de campagne lors de la traversée du village de La Haye.
 

-----------------------------------------------------------

REBETS

Dist. à plat:23.5Km Durée estimée :07:00 Hrs
Départ randonnée : Village de Rebets (Seine-Maritime 76)
Près du pays de Bray, ce circuit se situe à REBETS et ses environs.
Randonnée en forme de "huit" centré sur le point de départ.
Deux boucles de 12 Km environ chacune vous permettra de faire cette randonnée en deux fois si vous le souhaitez
 
-----------------------------------------------------------

BOISSAY

Dist. à plat:11.2Km Durée estimée :03:40 Hrs

Départ randonnée : Eglise de Boissay (Seine-Maritime 76)
Stationnement parking près de l'église de Boissay (76).
Belle randonnée à travers champs, hameaux et villages de Rebets et Héronchelles.
Beaux points de vue sur les vallées de l'Héronchelle, du Chef de l'Eau et du Héron.
Petites routes et chemins en très bon état.
 
-----------------------------------------------------------

L' Avenue Verte

Entre Offranville et Dieppe ainsi qu’entre Dieppe et Forges les Eaux est un parc linéaire accessible gratuitement pour les cyclistes, les piétons, les rollers et les personnes à mobilité réduite. Chaque fois que l’espace est suffisant, un passage latéral permet l’accès des cavaliers.


Cet itinéraire emprunte le tracé de l'ancienne voie ferrée. Combiné avec une multitude de chemins de randonnées et de petites routes, il permet aussi de réaliser de nombreux circuits en boucle pour découvrir le patrimoine des villages et les savoir-faire des producteurs locaux.Le premier tronçon, depuis Beaubec-la-Rosière (près de Forges-les-Eaux) jusqu'à Saint Aubin-le-Cauf (près de Dieppe) est ouvert depuis juin 2003, soit 40 km d'itinéraire sécurisé sans véhicule à moteur. L’Avenue Verte se poursuit en Angleterre, à travers l’East Sussex, en direction de Londres. Il est déjà possible de parcourir le « sentier du coucou » « Cuckoo Trail » qui parcourt sur 18 kilomètres le Wealden, partenaire européen du Pays de Bray.

Renseignements :
SIVU de l'Avenue verte
Gare de l'Avenue verte - 76 270 Neufchâtel-en-Bray

E.mail : avenue.verte@wanadoo.fr

 
 
-----------------------------------------------------------

 

ancvtourisme et handicap

gîte de francebienvenue à la ferme

 
Nos parcours aventure, accessibles à tous sont situés dans un magnifique espace forestier à Préaux, à seulement 10 minutes de Rouen. L'idéal pour se dépayser et passer un bon moment en plein air.
Découvrez les frissons des parcours acrobatiques forestiers pour un plaisir 100% aventure.
7 parcours, plus de 135 agrès !
 
Ancien château du XIIIe siècle ruiné (détruit en 1418 ?). Château édifié au XVIe siècle, un escalier à la Rihour date de cette époque. Sévèrement endommagés durant la Révolution, les bâtiments sont complètement restauré en 1865 par Parent, travaux de sculpture par les frères Foucher. C'est à cette époque que le parc prend forme, le lac est crée & les jardins sont aménagés. L'ornithologue Jean Delacour fait l'acquisition du domaine en 1919. Il poursuit les travaux d'aménagement extérieur dans le but de créer un parc botanique et ornithologique, qui ouvrira ses portes au public en 1930.
En 1967, Jean Delacour lègue sa propriété  au Muséum National d'Histoire Naturelle, qui poursuit selon ses vœux le travail de préservation d'espèces ornithologiques rares ou menacées et améliore la collection botanique.
 
La forêt d'Eawy est un massif de 7200 ha, elle est traversée par "l'allée des Limousins", une percée rectiligne de 14 km. Elle est située en Seine Maritime, dans la région du pays de Bray, à une demie heure de Rouen et de Dieppe, près de Neufchâtel-en-Bray et Saint-Saëns, entre les rivières Varenne et Béthune qui servirent autrefois à transporter les grumes. Elle offre de nombreux attraits touristiques.
La forêt d'Eawy dont le nom d'origine celte signifie "endroit humide" est le vestige des immenses forêts médiévales victimes des défrichements intenses. A parcourir, le chemin des écoliers pour reconnaître 25 espèces d’arbres classés, le jardin du Roi de Rome. Entres autres curiosités, notons le Puits Merveilleux sur la commune des Ventes Saint Rémy, gouffre d'origine mystérieuse, les futaies cathédrales, les nombreux sentiers pédestres et équestres.
 

Le château de Bosmelet est un lieu de mémoire et un lieu de vie. La visite du domaine de Bosmelet commence à l'abri d'une avenue de hêtres cinquantenaires où les dalles de béton ayant servi d'accès à une rampe de lancement de VI sont utilisées aujourd'hui comme parking.
En avançant jusqu'à l'entrée située dans l'ancienne chapelle du XVIIIe siècle, on découvre l'architecture classique du château de pur style Louis XIII en briques et pierre sous la toiture en ardoises d'Angers (dont les coloris servent de trame et de rappel pour les plantations du jardin).

Les grandes heures du domaine remontent au règne de Louis XIV, lorsque Jacques Caumont, Duc de la Force a épousé Anne-Marie de Bosmelet. Proche de la Cour, c'est tout naturellement que cet administrateur zélé de la province de Normandie se tourna vers Colinet, premier jardinier de Le Nôtre, pour établir les projets du parc de sa propriété. Encore préservés dans la famille, il est possible de comparer ces projets avec les grandes lignes du site qui comprend une avenue de 172 tilleuls culminant à 39 mètres en bordure de l'axe Nord du "Tapis Vert" qui se déroule sur plus de 2 Km de part et d'autre du château.
 

La roseraie a été créée dans le but de retrouver, préserver et faire redécouvrir les roses d’origine Normande. En effet, depuis l’élan donné par Joséphine, l’épouse de Bonaparte, la passion des roses s’est emparée de la Normandie où plus de 60 horticulteurs et amateurs ont créé plus de 600 roses.

Soixante-dix de ces roses anciennes ont pu être retrouvées. Cette roseraie, conservatoire de ce patrimoine horticole normand, comprend aussi des roses dont le nom évoque la Normandie comme les roses ‘Thérèse de Lisieux’, ‘Robert le Diable’ et ‘Rêve de Deauville’. Une troisième partie retrace l’histoire et l’évolution des roses cultivées, des plus anciennes aux plus récentes.

Au total la roseraie comporte un peu plus de 200 variétés de roses et plus de 500 rosiers.

 

La forêt, broussailles primitives ou futaies cathédrales, vastes landes, vallées et vallons, parsemés de nombreux hameaux et villages, est un ensemble dans lequel l’homme se sent à la fois protecteur et protégé. Il y retrouve ses racines et y puise l’équilibre nécessaire à sa survie. Le Pays de Lyons offre ce miracle écologique à tous ceux qui le découvrent, miracle plus que millénaire, qu’il nous appartient à tous d’aimer et de rendre vivant, tant au cœur de ce pays qu’au delà de ses frontières terrestres.
Dans notre canton, il faut garder en mémoire la fonction prépondérante des moines qui dès le XIIe siècle ont joué le rôle de défricheurs dans une contrée, comme beaucoup d’autres, certainement peu hospitalière. En 1134 apparaît l’abbaye de Mortemer dans le vallon du Fouille-Broc. Ce lieu, au cœur de la forêt, est sans conteste, l’un des éléments fondateurs du Pays de Lyons.

Car défrichement signifie aussi édification de granges dispersées dans des clairières ou landes nouvellement cultivées. Chacune de ces granges devint le lieu de travail non seulement des moines mais surtout des paysans qui s’installèrent dans ces nouveaux espaces pour y vivre avec leur famille. Ainsi sortirent de terre, entre autres, Beauficel, lande inculte et stérile devenue en l’espace de cent ans un village pourvu d’une église et entouré de terres plantées et fertiles ou encore Bosquentin, ermitage transformé en un vaste établissement agricole.
 

Pour la plupart en liberté, les animaux sont, avant tout, l'ornement d'un parc de 13 hectares aux pentes boisées, aux pelouses vallonnées encadrant un lac alimenté par la Clérette.
Toutes les espèces capables de nuire aux collections botaniques ou de se nuire entres elles ont été évitées. Dans les jardins du château vivent en bonne entente Flamants, Grues, Kamichis, Oies et Canards...
Dans le parc évoluent des groupes d'Antilopes cervicapres, des Kangourous et des Paons. Des Gibbons habitent les îles du lac.
Les volières abritent principalement une importante collection de Faisans et de Colombes, des Touracos, Calaos, Perroquets... et de nombreux Passereaux.
Enfin, dans les salles du château aménagées en volières tropicales vivent les espèces les plus fragiles. Au total, dans un site merveilleux, 1500 Oiseaux et 200 Mammifères parmi les plus beaux et les plus rares.

 

 


Free Dreamweaver template created with Adobe Dreamweaver